05 janvier 2010

Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage

Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage
Maya Angelou

maya_angelou

Résumé: " Dans ce récit, considéré aujourd'hui'comme un classique de la littérature américaine, Maya Angelou relate son parcours hors du commun, ses débuts d'écrivain et de militante dans l'Amérique des années 1960 marquée par le racisme anti-Noirs ses combats, ses amours. Son témoignage, dénué de la moindre complaisance, révèle une personnalité exemplaire. A la lire, on mesure -mieux encore - le chemin parcouru par la société américaine en moins d'un demi-siècle..."

"Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage libère le lecteur, simplement parce que Maya Angelou met en scène sa vie avec une maîtrise émouvante et une lumineuse dignité.
Les mots me manquent pour décrire un tel exploit, mais je sais que jamais depuis les jours lointains de mon enfance, lorsque les personnages de roman étaient plus réels que les gens que je voyais tous les jours, je ne me suis senti ému à ce point."  James Baldwin


Que dire de plus? ... Ce roman est tout simplement MAGNIFIQUE.
Tant de passages m'ont émue, choquée, interpellée....un livre à lire, encore et encore.... pour ne pas oublier.

je_sais_pourqoi


Extrait: " Quelle horreur d'être noire et de n'avoir aucun contrôle sur ma vie. Quelle cruauté que d'être jeune et déjà dressée à rester assise en silence pour écouter des accusations portées contre ma race sans aucune chance de les repousser. Nous aurions dû tos être morts. Tous crevés, en tas les uns sur les autres. Une pyramide de chair avec les Blancs formant la grande base, puis les Indiens avec leurs tomahawks, leurs teepees et leurs traités crétins, et les Nègres avec leurs serpillères, leurs recettes de cuisine et leurs spirituals leur sortant par les trous de nez. Les petits hollandais auraient dû tous se casser la figure dans leurs sabots, les Français 'étouffer avec leur vente de la Louisiane et les vers à soie bouffer tous les Chinois et leurs nattes idiotes. En tant qu'espèce, nous étions une abomination. Tous. "

Traduit de l’américain par Christiane Besse. Le Livre de poche, 2009. – 343 p.

et merci à chezlesfilles


Commentaires sur Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage

Nouveau commentaire